top of page

Comment faire pour bien nourrir mes enfants ?

Dernière mise à jour : 20 nov.

Les habitudes alimentaires des enfants ont un impact significatif sur leur santé physique et mentale. Ceux qui mangent sainement ont une meilleure croissance, une meilleure santé mentale, des performances scolaires améliorées et réduisent grandement leurs chances de développer des maladies chroniques à l'âge adulte.


Des enfants qui mangent à la cantine
Les enfants qui mangent à la cantine scolaire

Que ce soit une bonne ou une mauvaise habitude, elle sera vite ancrée pour un enfant. Son cerveau est en plein développement et il ne connaît rien au monde qui l'entoure. Il va donc apprendre de ce qu'il voit autour de lui, de ce qu'il entend, de ce qu'il fait.



L'importance d'une alimentation saine pour les enfants


En effet, une bonne alimentation est indispensable pour fournir tous les nutriments essentiels à son développement.


Un enfant qui prend l'habitude de manger correctement augmente ses chances de 100% de développer une santé optimale, de maintenir un bon poids et de se prévenir des maladies chroniques comme le diabète, l'obésité ou encore les maladies cardiovasculaires.

À l'inverse, une alimentation déséquilibrée entrainera indéniablement des carences et une prédisposition plus élevée aux maladies immunitaires, inflammatoires, ou des troubles neurologiques plus ou moins graves sur le long terme.


Et ce qu'il va manger dès la naissance va grandement se répercuter sur sa santé plus tard. En commençant par l'allaitement par exemple, qui améliore son immunité et le rend plus résistant aux maladies et allergies entre autres.


Attention, manger sainement, ne veut pas dire ne rien manger. L'alimentation doit rester un plaisir. Il faut simplement manger normalement sans excès. Commencez par lui apprendre à gouter tous les légumes, à éviter de l'habituer au sucre et au sel, éviter les plats préparés et privilégiez une cuisine brute.



Une affaire de Santé Publique


Les parents gardent le rôle principal pour éduquer leurs enfants en terme de santé mais cela ne suffit pas. L'environnement en dehors de la maison joue énormément.


Il est primordial que la santé en général, pas uniquement la nutrition, soit plus mise en avant par l'intermédiaire d'actions concrètes directement auprès des enfants. Par exemple en multipliant les campagnes de sensibilisation ou en mettant en place des programmes spécifiques pour promouvoir la santé comme nous le faisons avec le Programme HIS dans les écoles.

L'école est l'endroit où ils passent le plus de temps et le deuxième endroit où ils apprennent des choses. Un grand nombre de choses n'y sont pas enseignées, et qui pourtant sont indispensables dans la vie d'une personne.


Et la cantine alors ? Beaucoup d'efforts ont été faits dans les écoles pour proposer une alimentation équilibrée à l'heure du repas. En revanche, la qualité des produits fournis n'est pas toujours au rendez-vous...question de budget n'est ce pas ?


Autre point, les grandes entreprises agroalimentaires auraient également un rôle à jouer mais nous nous attaquons à un gros poisson.

Les campagnes médiatiques sont encore trop axées sur une alimentation déséquilibrée et devraient servir à promouvoir des choix alimentaires sains. Elles doivent cibler les plus jeunes via la télévision et les adolescents à travers les réseaux sociaux.



L'alimentation fait partie de leur éducation


Chers parents, vous êtes les premiers modèles et références de vos enfants dans n'importe quel domaine. L'alimentation en fait partie. Vous pouvez les aider à développer une attitude positive face à l'alimentation saine en parlant de santé avec lui, des avantages de manger de façon saine et à contrario des inconvénients d'une mauvaise alimentation.

Au même titre que la politesse ou le respect, plus l'enfant apprend les bonnes pratiques tôt, mieux elles resteront ancrées une fois adulte.

"Je suis perdue à l'idée de bien nourrir mes enfants. Pourtant c'est primordial. Cela m'oblige à mieux manger moi-même en plus."

Voici donc une liste des choses à adopter pour éduquer vos enfants sur l'alimentation :


  • Suivez une diversification alimentaire appropriée à votre nouveau né en introduisant les aliments au bon moment et en faisant gouter à votre enfant le plus d'aliments possible.

  • Faites les courses avec lui. Il peut alors choisir avec vous, les aliments et apprendre par exemple à lire les étiquettes.

  • Cuisinez avec lui. On apprend toujours mieux sur le terrain. Il pourra alors découvrir des aliments, mettre la main à la pâte et ainsi s'impliquer dans son alimentation.

  • Réservez le sucre pour les occasions. Vous connaissez toutes les conséquences d'une surconsommation de sucre et il est déjà extrêmement addictif pour un adulte alors imaginez pour un enfant. (les édulcorants ont le même pouvoir addictif que le sucre).

  • Mangez la même chose que lui. Un enfant copie son environnement, éponge les informations autour de lui.

  • Évitez la "récompense alimentaire". Non seulement, elle est souvent sucrée mais surtout votre enfant s'y habituera et gardera l'habitude de manger lorsque qu'il aura accompli quelque chose. Même plus grand. Il doit comprendre que la nourriture ne doit pas être utilisée pour réguler les émotions, mais plutôt être un moyen de se nourrir et de garder une bonne santé.

  • N'interdisez pas d'aliments. Il est important qu'il apprenne que rien n'est mauvais s'il est consommé en quantité raisonnable. Par contre, valorisez les aliments sains.

  • Discutez avec lui de ce qu'il peut voir à la TV ou sur les réseaux sociaux. Les publicités alimentaires sont rarement à son avantage. Le sujet des réseaux sociaux sera traité dans un autre article.


Il est plus facile d'apprendre une habitude jeune plutôt que de désapprendre une habitude à l'âge adulte.

Le rôle des parents sur les habitudes et choix alimentaires est donc cruciale pour garantir que leurs enfants grandissent en bonne santé. Vous avez le pouvoir de les influencer dans leurs choix en étant des modèles pour eux, en étant informés sur les bons et mauvais choix à faire.

bottom of page